Un cas concret de hoarding

Une membre de l'association a découvert près de chez elle un cas concret de hoarding. Au départ, une famille avec 3 chats non stérilisés qui se sont reproduit entre eux. Résultat au bout de quelques mois, il y en avait 40 et la famille était complètement dépassée, financièrement, matériellement.

APDA a réussi à convaincre cette famille de laisser partir et de faire adopter quelques chatons ainsi que de faire stériliser une partie de ceux restant. En association avec la SPA, nous avons financé la stérilisation des chats restant. Nous nous sommes chargés de 8 d'entre eux, pour un montant de 320€, un prix d'amis que nous a accordé le vétérinaire, sensible à la situation.

Aujourd'hui, la population féline dans cette famille est retombée au chiffre bien plus raisonnable de 17 animaux, tous stérilisés. Les conditions sanitaires se sont nettement amélioré et le bonheur des chats est maintenant assuré.

Pour illustrer cette situation, voici un reportage diffusé il y a quelques mois sur TF1 et qui parle d'un homme en situation de hoarding. Il illustre parfaitement ce syndrôme de Noé. Vous constaterez qu'à aucun moment, dans le reportage, n'est évoqué le fait que le syndrôme de Noé est un trouble de la personnalité. Au contraire, on présente cet homme comme un original mais à aucun moment comme un malade.

Ajoutons que le chat n'est pas un animal de meute et ne supporte pas la promiscuité. Avoir 40 chats est déjà un problème pour les animaux, en avoir 200 frôle la torture.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site